Journal d’un juif Français (ou l’inverse)

Bienvenue sur mon blog

 

Quel est le véritable visage de l’antisionisme?

J’entends parler dieudonné, je suis tiraillé entre une envie de rire et un profond agacement.Non pas que je prête importance à ce qu’il dit, mais plutôt à ceux qui l’écoute.

Toutes les semaines, j’entend beaucoup de monde critiquer la liste antisioniste.Pour autant,il a provoqué l’interrogation sur un sujet évidemment compliqué ou il faut daurénavant être expert, pour démêler les amalgames.

C’est vrai que la politique extérieure d’Israel est critiquable surtout en ce qui concerne les conditions de vies des populations des territoires limitrophes. C’est vrai également que les médias relattent plus d’images d’émotions de la part des « Palestiniens » que ceux des Israeliens. Sur ce sujet, je ne pense d’ailleurs pas que les « médias » fassent mal leurs travails. Il est évident qu’une population extérieure est plus empathique à l’égard de ce peuple qui n’a aucun moyen de vivre, plutôt qu’une nation plus aisé. Mais ne nous trompons pas de combat. Il semble que l’opinion dominante est la création d’un état Palestinien avec des frontières surs pour arriver à stabiliser la région. Une fois cet objectif constitué, je comprends donc qu’il faut examiner quelles sont les éléments qui empechent la réalisation de celui-ci.

C’est la ou intervient le sionisme(Les partisants de Dieudonné vont mêmes plus loin mais passons sur les détails). Cette idéologie qui veut dire »retour à Sion »prend aujourd’hui le sens de retour des juifs en Israel. Suite aux évènements du XXème siècle,l’ Etat d’Israel est désormais crée. On connait les suites de la création du pays. Faut-il néanmoins revenir en arrière, et supprimer cet état? Je ne le pense pas surtout lorsque je regarde ce qui a été accompli. La solution aujourd’hui est donc politique et non idéologique. La légitimité d’Israel ne doit plus être remise en question.

Les antisionistes ( les vrais) sont donc  ceux qui refusent la légitimité de l’Etat d’Israel. Le problème est la dérive de cette idée. La liste de Dieudonné se sert vaguement de celle-ci pour arriver à un antisémitisme classique. je lis  que le sionisme est l’élément qui gangraine la société française et influence les médias. C’est idiot et ça  hattise les haines. On fait revenir en Françe le sentiment que les juifs (en voulant s’installer en Israel)sont responsable de l’échec la paix sur ces terres. C’est faux et plus grave encore… Il est sous entendu que la paix est impossible car Israel endosse le rôle du Juif colonisateur. A travers l’antisionisme, on reviens donc à un discours de haine. Israel est certes responsable de sa politique extérieur mais compte tenu de sa particularité,l’amalgame est trop simple à faire.

Elisabeth Levy a clairement exprimé a Alain Sorral, numéro 2 de la liste antisioniste à la radio sur RFI:

 » Intéressez-vous à autre chose ».

Dans : Non classé
Par lesplaisirsdeparis
Le 25 mai, 2009
A 23:52
Commentaires :1
 
 

La mémoire de la Shoah prime-t-elle sur celle de l’esclavage?

Parallèlement à mes études, je travail dans un kiosque à journaux dans une gare.

Les employés sont, pour la plupart noirs et de plus en plus souvent, le sujet revient en discussion. A vrai dire, je ne sais pas pourquoi. Je m’étonne juste de cette redondance. Que veulent-ils? Ce matin, paf ça n’a pas raté.

J’arrive tranquillement quand un de mes collègues me montre la une du magasine allemand Der Spiegel. Je n’ai aucun avis, je ne comprend pas l’allemand et par conséquent la une de l’hebdomadaire non plus. La causette s’engageant, nous arrivons à un point sensible. « Nous les noirs, y’a surement eu plus de morts que vous pendant la Shoah. On a été persécuté depuis bien plus longtemps que les juifs. »

Comme je suis bien élevé, je tente d’expliquer à mon compagnon de travail que premièrement, je ne suis pas insensible à la colonisation et l’esclavage. Je peux comprendre sa souffrance. Pourtant, il faut qu’il sache que l’antisémitisme n’a pas commencé à l’arrivé d’Hitler au pouvoir. On a pas non plus attendu les camps de la mort pour massacrer des Juifs. Les pogroms existaient. Par ailleurs, la « spécificité » du génocide juif est que les nazis ont industrialisé le massacre de millions de personne. » Tu imagines, des hommes ont préféré déporté des juifs plutot que de se faire livrer des armes pour combattres les alliés.Des hommes ont organisé des concours de photo sur le thème de l’instant avant la mort » … Je reconnais, j’ai un peu ressortis mes cours d’histoire, mais, dans certains cas ça peut etre efficace.

Sauf que là, il revient à la charge m’expliquant  quand même que  c’est toujours les même dont il faut se souvenir. La preuve, regarde les soldats africains qui ont combattu pour libérer la Françe. Depuis, ils n’ont pas reçu un sou de l’Etat français alors que d’autres…. (Merci le film Indigènes)

 

Dialogue de sourds. Personnellement je pense qu’il s’agit d’un autre combat. Se remémorer de la perversité au plus haut point de l’être humain ne veut pas dire qu’il n’y a pas de place pour la mémoire d’autres crimes contre l’humanité.

Alors, je ne sais toujours pas répondre à la question. Mais, si,en fait c’est de savoir qui est la plus grosse victime, on a finalement rien compris.

Dans : Non classé
Par lesplaisirsdeparis
Le
A 2:22
Commentaires : 0
 
 

ETRE JUIF SELON MOI

C’est quand même con. J’aurai pu être un  chrétien et ne pas avoir à hériter d’une histoire comme la mienne.( j’en aurai hérité d’une autre quoi qu’il en soit)
On m’a demandé un jour ce qu’était être juif en 2007. Dans l’instant, j’ai répondu:  » bah la même chose qu’en 2002″

Question idiote, réponse idiote. Pourtant, je me suis interrogé sur la substance même de la question: »c’est quoi être juif ».

Sur le coup, impossible de répondre. Avec le temps, je commence à pouvoir envisager une réponse.

Plus qu’une religion, c’est une identité. Et ça je peux l’affirmer. Je ne pratique pas et pourtant j’ai eu toutes les occasions de le faire. Talmud Torah, EEIF (éclaireur éclaireuse israélite de France…) Dans ces occasions, un sentiment de mal à l’aise s’emparait de moi. Celui-ci est indescriptible.La réponse n’est alors pas dans la foi, mais dans l’héritage.

Je ne veux pas recourir à un discours bien connu, mais montrer des photos des camps quand on est petit, forcément ça marque. Voir son nom de famille avec les prénoms de ses arrières grands-parents mort inscrit sur un mémorial l’est également.

Tous ça, c’est mon histoire. Elle concerne également le monde entier puisque que les nazis ont  organisé la mort de millions de personnes sur un mode industrialisé.De ce fait, chaque individu doit tirer les leçons de l’histoire.

Pour ma part, elle est double. je dois me souvenir de mes pairs morts pendant la guerre et me souvenir (d’un point de vue citoyen)  qu’il y a eu des personnes organisant sur un mode industrialisé l’extermination d’un peuple.

Etre Juif, c’est faire ressortir la mémoire. Ce n’est évidemment qu’une facette mais elle est importante.

Dans : Non classé
Par lesplaisirsdeparis
Le 22 mai, 2009
A 1:30
Commentaires : 0
 
 

« TU as une réflexion d’Israelite »

Journée de terminal classique en cours de philo.

Le professeur nous explique le thème de la nature et de la culture. J’interviens dans un mini débat entre plusieurs personnes de la classe. Cela remonte à quelques années maintenant, je ne sais plus sur quel sujet exactement. M’interrogeant sur ce thème, un de mes camarades me répond que ce que j’ai dis est une « réflexion d’Israélite.

Il n’y avait aucun rapport avec le conflit Israelo-palestinien.Alors pourquoi rejeter mon argumentation avec ces mots blessants?

Bien que je ne pense pas que ce garçon soit antisémite ( je reviendrai sur ce sujet), la chose que je souhaite exprimer ici est que cet évènement m’a ouvert les yeux. Je suis rentré dans un monde ou les petites phrases assassines sont quotidiennes. Le tout pour clore un débat ou l’interlocuteur est incapable de répondre à une argumentation donné.

C’est donc une forme de violence qu’il faut combattre. Voici le début de celui-ci.

 

Dans : Non classé
Par lesplaisirsdeparis
Le
A 1:02
Commentaires : 0
 
 

QUI suis-je?

Jeune homme de 23 ans Français, Européen et JUIF.

AH BON??? OUI  et c’est dans l’ordre.

Pourquoi ce blog?  On peut lire et voir dans les journaux, dans la rue que la société française se communautarise.

Les blancs avec les blancs, les noirs ensemble et les juifs aussi. Mais ce n’est pas qu’une question de religion ou de couleurs de peau. Des  groupes se forment sur des centres d’intérêts communs. Tel est l’histoire de l’humanité. Or, être noir permet-il de s’engager dans le même combat que mon voisin qui a la même couleur de peau que moi? NON.

Il en est de même avec moi. Je suis un Français de religion JUIVE  qui ne se reconnaît dans aucune communauté si ce n’est celle d’appartenir à une nation.  Je ne renie pas ma religion, je ne remet pas en cause Israel mais je suis à contre courant de certaines pensées  s’affichant dans nos journaux.

Ce blog est la pour en faire part. Je souhaite également exprimer l’antisémitisme de tous les jours (qui vient de toutes les milieux et même les plus aisées) ma façon de le vivre et de le combattre.

J’aurai pu être noir et raconter des actes de racisme quotidien mais il se trouve que je suis juif et  c’est un élément fondamental de mon identité.

Dans : Non classé,presentation
Par lesplaisirsdeparis
Le 21 mai, 2009
A 23:44
Commentaires :1
 
 
 

Notre mariage - Il nostro m... |
CANTERBURY T@LES |
cplespilettes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blogpornox
| Millenium Development Goal
| Blog du niveau intermédiaire